Régulièrement, vous aurez en page d’accueil, de petits éditos exprimant mes humeurs, mes émotions, mes coups de gueule, mes petits bonheurs ; toujours avec franchise, sans langue de bois !

10

Demain, Saint Valentin oblige… L’homme va bien évidemment se lever à sept heures du matin pour aller vous chercher les croissants. Il aura pris soin de dresser la table du petit déjeuner dans les règles de l’art et vous offrir un énorme bouquet de fleurs.

Lire la suite : Mère au foyer, au secours ! 10

Ecrire un commentaire (0 Commentaires)

Confidence de Valentin

Demain dès l’aube, je viendrai chatouiller ton cœur. Sur la pointe des pieds, je me glisserai près de l’oreiller…Il sera beau ce matin près de toi. Ma folie amoureuse m’emportera loin de ce monde terrien. Alimentant mes chimères, me nourrissant d’espoirs et de rêves. Je suis né pour t’aimer. Je reviens te chercher au mois de février. Un 14 exactement. Comment, tu as oublié ? Personne ne m’oublie d’ordinaire… Tu ne me connais pas ? Je m’appelle Valentin, né pour l’amour et le bonheur au pays de Cupidon. Enflammons nos cœurs le temps d’une journée. Tu verras, dès que tu m’approcheras tu ne pourras plus me quitter…Valentine, où es-tu ? Viens frapper à ma porte, je suis seul depuis trop longtemps…Viens, tu me manques ! J’aimerais fêter ma naissance près de toi. Demain dès l’aube, je viendrai chatouiller ton cœur…Le temps d’une journée, je caresserai tes rêves. Je t’imagine si belle à m’attendre…Je te dirai simplement « Bonjour toi, je suis né pour t’aimer !»

Texte© Laura Mare

J'attends vos plus belles déclarations d'amour sur Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Ecrire un commentaire (0 Commentaires)

La vie qui passe.

Ce matin, j’ai voulu refaire le chemin à l’envers, le chemin du passé. Le soleil était là, comme avant ; les immeubles n’ont pas bougé et la cafétéria est identique à mon souvenir.

Lire la suite : La vie qui passe.

Ecrire un commentaire (0 Commentaires)

un anniversaire vagabond

Aujourd’hui, c’est mon anniversaire. J’ai seize ans. J’entends déjà mon père crier à tue-tête « bon anniversaire, mais j’aurais préféré un garçon ». Cette phrase répétée inlassablement à mon intention depuis mon plus jeune âge commence à me peser. En me levant ce matin, je savais que je ne lui ferais pas ce plaisir !

Je suis partie à sept heures, sans laisser d’adresse, sans me retourner…Je suis partie en claquant la porte du passé. Cela faisait longtemps que l’idée m’effleurait l’esprit. Mais sans jamais oser. Aujourd’hui je franchis le cap et j’ose enfin dire NON. Je ne sais pas ce qui adviendra de moi, mais tant pis. Je suis mineure, certes. Mais déjà fatiguée par la vie. Trop de choses sont venues me faire mal…

À quel âge commence l’âge de raison ? Sept ans, paraît-il ! Un peu trop tôt, je trouve. Cependant, si vous écoutez Dolto, Rufo et les autres pédopsychiatres célèbres, ils vous diront que tout se joue avant l’âge de six ans. Si je tourne et retourne des milliers de fois cette phrase dans ma tête, je ne comprends pas vraiment le sens du mot « jouer ». Je n’avais que huit ans et déjà les épaules chargées de responsabilités. Tous les matins, je quitte la maison pour le chemin de l’école, avec ma clé autour du cou. Oh, au début, je trouvais cela rigolo. J’étais fière d’être considérée comme une grande. Mais, j’ai vite déchanté. La vie des adultes ne me plaît guère. Le quotidien est difficile. Je souffre. Je souffre du manque d’amour, du manque de câlins, de cette solitude. Ma seule compagne est la télévision que j’allume dès mon retour de classe.

Lire la suite : Un peu d'évasion !

Ecrire un commentaire (3 Commentaires)

9

Existe-t-il une femme au foyer heureuse ? Si vous en connaissez une, faites-moi signe ! Moi, c’est LA question que je me pose tous les matins ! À vrai dire, personnellement, je ne sais pas trop. Moi, j’ai eu beau appliquer la méthode qui consiste à prendre une feuille de papier, tracer deux colonnes ; une pour les avantages (gauche), une pour les inconvénients (droite). Une fois remplie, ma colonne de droite est pleine, mais ma colonne de gauche reste vide.

Lire la suite : Mère au foyer, au secours ! 9

Ecrire un commentaire (1 Commentaire)

Panier

Le panier est vide